Étiquette : petite-enfance

Une conférence et des ateliers, les 18 et 19 juin 2021
Une conférence et des ateliers, les 18 et 19 juin 2021

La bibliothèques départementale de la Manche organise une conférence sur la communication gestuelle associée à la parole avec le tout-petit.

Cette conférence se déroulera au cinéma Le Donjon de Bricquebec en Cotentin le vendredi 18 juin 2021 à 20h. Elle sera suivie d’ateliers familles et d’ateliers découverte pour les adultes le samedi 19 juin 2021 dans les bibliothèques de Valognes, Sottevast et Bricquebec et dans 2 Relais assistantes maternelles. Les inscriptions pour la conférence sont ouvertes en ligne ou par téléphone à la BDM,

https://www.eventbrite.fr/e/billets-du-geste-a-la-parole-mieux-comprendre-bebe-avant-quil-ne-parle-157584677011

N’hésitez pas, inscrivez-vous !!

Le Mardi 16 mars 2021: Conférence en ligne de Catherine Gueguen
“REPENSER L’ÉDUCATION À LA LUMIÈRE DES NEUROSCIENCES AFFECTIVES ET SOCIALES”
La conférence se déroulera en ligne et en direct sur internet le mardi 16 mars 2021 à 19h45 , avec accès au replay pendant un mois. Elle est organisée par Rencontres et perspectives.
Dans le monde entier, les neurosciences affectives et sociales nous éclairent sur le développement et le fonctionnement du cerveau de l’enfant et de l’adolescent et bouleversent notre compréhension de leurs besoins essentiels. Elles nous incitent à modifier radicalement notre façon d’élever les enfants. Elles montrent qu’une relation empathique, chaleureuse, soutenante basée sur un vrai travail de développement des compétences sociales et émotionnelles est décisive pour permettre à leur cerveau d’évoluer de manière optimale, afin qu’ils puissent déployer pleinement leurs capacités intellectuelles et affectives.
Actuellement, dans de nombreux pays, des enfants et des adolescents bénéficient de la mise en œuvre de ces compétences socio-émotionnelles et de très nombreuses études provenant du monde entier, validées scientifiquement prouvent leur efficacité sur le développement global de ces enfants et adolescents.
Ne privons pas nos enfants de ces compétences. Intégrons-les, formons la communauté éducative et elle en tirera de profonds bénéfices qui s’étendront à la société toute entière.
Un email avec votre lien de connexion à la plateforme de diffusion de la conférence sera envoyé quelques jours avant l’événement à toutes les personnes disposant d’un billet.
Pour réserver votre billet
👉🏼 http://bit.ly/2XUpJOV
Plus d’informations sur la conférence ici
👉🏼 https://bit.ly/2MX8ZEh
Synthèse sur l’action culturelle pour les tout-petits
Synthèse sur l’action culturelle pour les tout-petits
Le festival de Villiers-le-Bel a su préserver l’essentiel de son forum, et nous livre le résumé des débats qui l’ont animé

Prévue le 16 mars 2020, au moment même où survenait le premier confinement, la biennale consacrée à la petite enfance a pu reporter une partie de son programme à l’automne. Sur les dix initialement prévus, seuls trois spectacles ont pu être représentés, mais les rencontres professionnelles ont bien eu lieu, dans un format mixte, permettant de réunir des intervenants présents sur place et en ligne.

L’équipe du festival publie la synthèse de ces travaux, tables rondes et présentation de recherches et de projets artistiques autour de la création et de l’action culturelle en direction des tout-petits et de leur entourage, dans une approche internationale. On relèvera l’intervention de Sophie Marinopoulos sur la santé culturelle, les retours d’expérience de nombreux·ses artistes, et les éclairages apportés par les chercheurs. La synthèse est complétée par plusieurs annexes et une bibliographie.

Télécharger la synthèse : cliquer ici

Article de l’Assitej (newsletter du 28/01/21)

2/11/20 Conférence Petite enfance à Saint Lo

Le REPAM 1-2-3 Soleil  organise une conférence qui se déroulera  le lundi 2 novembre de 20h30 à 22h30
Centre socio-culturel, Place du champ de mars à Saint Lô

Elle a pour thème: « il tape, il mord: comprendre les comportements agressifs chez le jeune enfant ». Et elle sera animé par Monica Meija, Psychologue Clinicienne.

Au vu de la situation sanitaire actuelle, l’inscription est obligatoire.

Plus d’information et inscription auprès du REPAM 1-2-3 Soleil

repam123soleil@saint-lo-agglo.fr
02 14 16 30 05

Des vidéos à l’intention des familles et des professionnels
Des vidéos à l’intention des familles et des professionnels

L’objectif de l’association PAPOTO-PArentalité POur Tous est de faciliter la transmission des informations essentielles sur le développement de l’enfant et la parentalité aux familles en situation de fragilité psychosociale, afin de lutter précocement contre les inégalités.

Ces parents plus fragiles, qui comme les autres souhaitent le bonheur de leur enfant, manquent souvent de repères et ont recours à des méthodes éducatives moins ajustées. De leur côté, les professionnels qui les accueillent (en maternité, en PMI, en crèche, dans les espaces parents-bébés, à l’école…) manquent d’outils et de supports pour accompagner ces familles et s’assurer qu’elles accèdent elles aussi à une information claire et de qualité.

Pour ce faire, Papoto a développé 10 vidéos qui traitent des besoins fondamentaux du tout petit, de l’attachement, des émotions, du développement du langage, de l’importance du jeu, de la discipline.

Les textes sont illustrés par du motion design, des images filmées d’interactions enfants-parents, des témoignages de parents qui évoquent leur parentalité du quotidien. Des experts reconnus relisent et valident les textes et chaque vidéo est traduite en 5 langues (arabe, bambara, turc, tamoul et mandarin).

Chaque vidéo est accompagnée de fiches didactiques pour aider les professionnels à enrichir leurs connaissances et à transmettre au mieux les informations aux parents.

Pour découvrir l’association et les vidéos, c’est ici ! 

Un rapport sur « l’adaptation de la politique familiale… » vient de paraitre

Un volumineux rapport d’information de 184 pages sur « l’adaptation de la politique familiale française aux défis de la société du XXIe siècle » a été déposé en ce début de mois juillet à l’Assemblée Nationale. Entretien avec Nathalie Elimas, députée du Val d’Oise, co-auteure et rapporteure de ce rapport dont les auditions ont été bouclées en plein confinement.

Déconfinement: Comment accompagner les enfants ?
Déconfinement: Comment accompagner les enfants ?

Si l’épidémie à Covid-19 semble a priori épargner les enfants à la fois en termes de prévalence et de gravité au regard des données actuellement disponibles, elle n’est pas sans conséquence sur leur santé.
Le HCSP dans son avis du 17 avril 2020 sur « La santé des enfants, l’épidémie de Covid-19 et ses suites » souligne que le confinement prolongé est en lui-même un risque pour la santé et le bien-être des enfants. Il recommande ainsi des mesures de prévention des risques liés au confinement, notamment sur les comportements défavorables à leur santé actuelle et future, mais aussi sur la santé psychique, le risque de maltraitance, les risques de retard dans l’accès aux soins et de relâchement du suivi préventif.

Le HCSP recommande notamment, dès la sortie de confinement, de porter une attention  particulière aux modifications des comportements des enfants afin de les prendre en charge le plus précocement possible.

C’est dans cet objectif que des outils ont été élaborés pour aider les professionnels de santé, d’une part, mais également tous les adultes en contact avec un enfant, d’autre part, à repérer des signes évocateurs de troubles psychologiques et somatiques.

Dans cet objectif, un tableau listant les signes d’alerte est proposé en annexe 2, pour accompagner les parents et les adultes au contact des enfants. Le document est  téléchargeable ici.

Initiative pour accompagner les familles dans le déconfinement
Initiative pour accompagner les familles dans le déconfinement

La période de confinement que nous venons de traverser a fait évoluer nos rythmes de vie ainsi que le quotidien avec nos enfants. Pour accompagner chacun des membres de la famille vers un déconfinement serein, Sylvain DAGNEAUX, psychologue, Aude VILLETTE, intervenante en communication bienveillante et l’équipe prévention de la Mutualité Française Normandie proposent quelques conseils avisés et défis à réaliser…

Découvrez la plaquette ici

Enquête petite enfance réalisée pendant le confinement

Durant le confinement Les Pros de la Petite Enfance a proposé une enquête intitulée « Accueillir la petite enfance dans le monde d’Après ». Cette dernière a remporté un beau et rapide succès : plus de 12 000 réponses sont parvenues dans les 10 premiers jours de diffusion de notre questionnaire.

Cette étude s’adressait à l’ensemble des professionnels de l’accueil de la petite enfance : collectif comme individuel, professionnels de terrain comme responsables d’établissement. L’objectif premier de cette étude était d’aller au-delà de « l’évènement » de la pandémie qui nous marquait toutes et tous à différents niveaux, profiter de la suspension de l’activité pour penser, imaginer un peu autrement l’accueil de la petite enfance.En voici les tout-premiers enseignements explicités et commentés par le sociologue Pierre Moisset.

En résumé, les pros veulent plus de reconnaissance et de revalorisation (notamment financière). Par ailleurs, cette enquête met en évidence une forte « politisation » des professionnels. C’est à dire une forte demande d’orientation politique de leur action par rapport à des objectifs sociaux (féministe, insertion social, éducatif) plus que des objectifs « universalistes » ou en tout cas neutres au premier abord (familialiste et nataliste).

Bref, des professionnels qui veulent faire valoir une expérience et définir une mission.

La suite de l’article en suivant ce lien:

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/formation-droits/les-politiques-petite-enfance/accueillir-la-petite-enfance-dans-le-monde-dapres

Assistants maternels; vous pouvez vous exprimer !
Assistants maternels; vous pouvez vous exprimer !

Le député François Ruffin (La France insoumise) a, pour reprendre ses mots, « décroché une mission d’information parlementaire sur les métiers du lien », à savoir « les assistantes maternelles, les auxiliaires de vie sociale, les accompagnants d’enfants en situation de handicap, les animateurs périscolaires ».

Il a été en effet missionné par l’Assemblée nationale avec le député Bruno Bonnell (La République en marche, LRM) pour répondre à cette question : « Comment expliquer que ces métiers, si essentiels pour notre société, soient fortement précarisés et peu reconnus ? » Les travaux de la mission porteront entre autres sur la construction historique de ces métiers, les différentes politiques publiques qui les ont structurés ou déstructurés et, bien entendu, la réalité du secteur, les attentes et les besoins des professionnels.

Pour mener à bien cette mission d’information, François Ruffin envisage de « rencontrer des intellectuels, des autorités, des syndicalistes »… mais aussi de recueillir le plus grand nombre de témoignages de professionnels qui, chaque jour, œuvrent sur le terrain. C’est pourquoi il invite les assistantes maternelles, animateurs périscolaires, accompagnants d’enfants et situation de handicap ou auxiliaires de vie sociale à lui écrire directement sur metiersdulien@ruffin-depute.fr Les différents professionnels en lien à ces métiers  sont donc appelés à lui parler de leur vie professionnelle, leurs conditions de travail, leur engagement quotidien, leurs réussites, leurs désillusions, etc. en laissant à la fin du message leur numéro de téléphone, le nom de leur commune et leur code postal.

Plus d’info sur Le Journal de l’Animation : https://www.jdanimation.fr/actualites/une-mission-parlementaire-se-penche-sur-le-metier-d-animateur-temoignez?fbclid=IwAR12N-ZqZpG5W9hEI0ah5Y9SIM8IR3nrwcN5mLiKdztSlul0HtnJrT-XGuw

A bon entendeur …