Étiquette : politique

Un rapport sur « l’adaptation de la politique familiale… » vient de paraitre

Un volumineux rapport d’information de 184 pages sur « l’adaptation de la politique familiale française aux défis de la société du XXIe siècle » a été déposé en ce début de mois juillet à l’Assemblée Nationale. Entretien avec Nathalie Elimas, députée du Val d’Oise, co-auteure et rapporteure de ce rapport dont les auditions ont été bouclées en plein confinement.

Enquête petite enfance réalisée pendant le confinement

Durant le confinement Les Pros de la Petite Enfance a proposé une enquête intitulée « Accueillir la petite enfance dans le monde d’Après ». Cette dernière a remporté un beau et rapide succès : plus de 12 000 réponses sont parvenues dans les 10 premiers jours de diffusion de notre questionnaire.

Cette étude s’adressait à l’ensemble des professionnels de l’accueil de la petite enfance : collectif comme individuel, professionnels de terrain comme responsables d’établissement. L’objectif premier de cette étude était d’aller au-delà de « l’évènement » de la pandémie qui nous marquait toutes et tous à différents niveaux, profiter de la suspension de l’activité pour penser, imaginer un peu autrement l’accueil de la petite enfance.En voici les tout-premiers enseignements explicités et commentés par le sociologue Pierre Moisset.

En résumé, les pros veulent plus de reconnaissance et de revalorisation (notamment financière). Par ailleurs, cette enquête met en évidence une forte « politisation » des professionnels. C’est à dire une forte demande d’orientation politique de leur action par rapport à des objectifs sociaux (féministe, insertion social, éducatif) plus que des objectifs « universalistes » ou en tout cas neutres au premier abord (familialiste et nataliste).

Bref, des professionnels qui veulent faire valoir une expérience et définir une mission.

La suite de l’article en suivant ce lien:

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/formation-droits/les-politiques-petite-enfance/accueillir-la-petite-enfance-dans-le-monde-dapres

Assistants maternels; vous pouvez vous exprimer !
Assistants maternels; vous pouvez vous exprimer !

Le député François Ruffin (La France insoumise) a, pour reprendre ses mots, « décroché une mission d’information parlementaire sur les métiers du lien », à savoir « les assistantes maternelles, les auxiliaires de vie sociale, les accompagnants d’enfants en situation de handicap, les animateurs périscolaires ».

Il a été en effet missionné par l’Assemblée nationale avec le député Bruno Bonnell (La République en marche, LRM) pour répondre à cette question : « Comment expliquer que ces métiers, si essentiels pour notre société, soient fortement précarisés et peu reconnus ? » Les travaux de la mission porteront entre autres sur la construction historique de ces métiers, les différentes politiques publiques qui les ont structurés ou déstructurés et, bien entendu, la réalité du secteur, les attentes et les besoins des professionnels.

Pour mener à bien cette mission d’information, François Ruffin envisage de « rencontrer des intellectuels, des autorités, des syndicalistes »… mais aussi de recueillir le plus grand nombre de témoignages de professionnels qui, chaque jour, œuvrent sur le terrain. C’est pourquoi il invite les assistantes maternelles, animateurs périscolaires, accompagnants d’enfants et situation de handicap ou auxiliaires de vie sociale à lui écrire directement sur metiersdulien@ruffin-depute.fr Les différents professionnels en lien à ces métiers  sont donc appelés à lui parler de leur vie professionnelle, leurs conditions de travail, leur engagement quotidien, leurs réussites, leurs désillusions, etc. en laissant à la fin du message leur numéro de téléphone, le nom de leur commune et leur code postal.

Plus d’info sur Le Journal de l’Animation : https://www.jdanimation.fr/actualites/une-mission-parlementaire-se-penche-sur-le-metier-d-animateur-temoignez?fbclid=IwAR12N-ZqZpG5W9hEI0ah5Y9SIM8IR3nrwcN5mLiKdztSlul0HtnJrT-XGuw

A bon entendeur …

PMI : vers une mission conjointe entre le ministère des Solidarités et l’ADF (article de Jean-Noël Escudié pour Localtis du 28/05/18)

Agnès Buzyn a reçu, le 22 mai, les membres de la plateforme « Assurer l’avenir de la protection maternelle et infantile », qui regroupe les représentants des professionnels (associations des éducateurs de jeunes enfants, des médecins de PMI, des puéricultrices, des infirmières, des psychologues, des assistantes maternelles…), des représentants des parents et des familles, des organisations syndicales (Fédération CFDT-Interco, Fédération CGT des services publics, FSU, Sud Collectivités territoriales) et des grandes associations du secteur social (ATD Quart-Monde et Uniopss). Cette rencontre s’inscrit dans le prolongement du lancement de la pétition nationale « Un plan d’urgence pour assurer l’avenir du service public de PMI ».