Prévention / Sécurité

Les 11 vaccins obligatoires: que faut-il savoir !

Aujourd’hui, si la France a des taux de couverture vaccinale meilleurs que les autres pays pour les vaccins obligatoires, ils sont en revanche très insuffisants pour la plupart des vaccins recommandés. 
Cette couverture vaccinale insuffisante, à l’origine d’épidémies, a conduit à la réémergence de certaines maladies et engendré des hospitalisations et des décès évitables. Ces maladies transmissibles sont, en outre, particulièrement dangereuses pour les enfants et les personnes plus les fragiles.
Pour endiguer ce phénomène, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé va proposer au Parlement de rendre obligatoires 8 vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés pour la petite enfance, en complément des 3 vaccins actuellement obligatoires.

« La vaccination est un moyen de prévention efficace pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses. Se vacciner, c’est se protéger. En provoquant une réponse immunitaire spécifique, le vaccin évite une éventuelle contamination future. Se vacciner, c’est aussi protéger les autres et en particulier les plus fragiles. La vaccination permet de combattre et d’éliminer des maladies infectieuses potentiellement mortelles : on estime que plus de 2 à 3 millions de décès par an dans le monde sont évités grâce à elle ». (issu du site du ministère de la santé)

Pour ce faire, le ministère de la santé communique à travers différents outils à l’intention des parents et des professionnels. Pour les découvrir, il vous suffit d’aller sur le site de ministère. En voici le lien

Un site internet spécifique a été créé, il donne toutes les informations pour comprendre l’utilité des vaccines, l’organisation du calendrier vaccinal…Il est aussi plus facile d’accès que le site du minitère.

Son nom: vaccination-info-service.fr 

 

Prévention et sécurité en lien avec l’univers de la Petite Enfance

La Commission de la sécurité des consommateurs est une autorité administrative indépendante.

Le législateur lui a confié trois missions établies par l’article L. 534-5 du code de la consommation :

  • Émettre des avis consultatifs sur les produits ou les services dangereux, en formulant des recommandations aux pouvoirs publics et aux professionnels, en vue d’améliorer leur conception ou leur cadre réglementaire et normatif.
  • Informer le public, les médias et les relais d’opinion ; ce qu’elle fait en diffusant des communiqués de presse, en éditant une lettre d’information et en participant à des campagnes de prévention.
  • Rechercher et recenser les informations de toutes origines sur les dangers présentés par les produits et les services.

En suivant ce lien, vous trouverez des informations sur les produits de puéricultures en général et des dossiers spécifiques sur les poussettes, les sièges auto, aides au bain….

http://www.securiteconso.org/category/puericulture-jouets/

 

Ce site donne à voir l’ensemble des réglementations qui régissent l’univers de la petite enfance au travers des normes de puériculture et référence l’ensemble des textes qui doivent être appliqué avant la mise en fabrication d’un lit, d’une baignoire, d’une chaise….

http://www.occasion-puericulture-attention.com/normes.swf

 

Ce site héberge la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui a pour mission de contribuer à l’efficacité économique, au bénéfice des consommateurs.
Cette mission se décline en trois volets :

  • La régulation concurrentielle des marchés
  • La protection économique des consommateurs
  • La sécurité des consommateurs

En suivant ce lien, vous trouverez donc des informations utiles sur les produits du quotidien concernant la réglementation dont ils dépendent (ex : article de puériculture) et la réglementation d’application (ex : aire collective de jeux).

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Articles-de-puericulture

 

La Fédération Française des Industries Jouet-Puériculture est un carrefour d’idées, d’actions et de rencontres. Elle est porteuse de la richesse issue de la grande diversité des petites et moyennes entreprises qui la composent.

La FJP agit au nom de chaque entreprise des deux secteurs de la profession Jouet et Puériculture pour défendre leurs intérêts.

 

Ce site a donc un double intérêt, il est forcément à la pointe de l’actualité concernant les réglementations spécifiques applicable aux jeux, jouets et articles de puériculture (onglet : s’informer), mais il donne aussi des conseils de bonnes utilisations de ce matériel.

http://www.fjp.fr/

 

Le site officiel de la prévention routière vous renseigne sur l’actualité de la réglementation des siège auto, vous donne des conseils d’utilisation et de bonne conduite, vous informe sur les statistiques nationales et les dangers de la route…du tout petit au plus âgé !

http://www.preventionroutiere.asso.fr/Parents/L-enfant-en-voiture/Choisir-son-siege-auto

 

Ce site blog ne parle lui que de siège auto, de crash test, d’étude comparative et qualité entre les différents sièges auto en vente en France. Site très complet lorsqu’on cherche à investir dans un siège auto !

Ce lien vous emmène directement à une explication très accessible de la nouvelle réglementation entrée en vigueur en juillet 2013 grâce à un comparatif entre cette dernière et la précédente.

http://www.securange.fr/#!reglementation-i-size/c2531

Guide de sécurité des produits pour enfants

Chaque jour, des enfants se blessent en utilisant des produits de leur environnement quotidien, y compris des produits qui leur sont spécialement destinés.

Ce guide fournit des informations détaillées sur 26 produits destinés aux enfants de manière à aider les parents, les personnes responsables d’enfants et les professionnels de la prévention des accidents, à réduire le nombre de blessures d’enfants liées à l’utilisation de ces produits potentiellement dangereux.

Lien vers le PDF

Voyage au pays des produits vétustes et des normes périmées

Ce fascicule réalisé par la Fédération Française des Industries Jouet et Puériculture, donne des informations sur les dangers encourus par l’enfant dans les différents lieux de sa vie quotidienne.

Lien vers le PDF

Protocole relatif au recueil, au traitement et à l’évaluation des informations préoccupantes

« Les articles 434-1 et 434-3 du Code pénal prévoient que toutes les personnes ont l’obligation d’informer les autorités, judiciaires ou administratives, des crimes et mauvais traitements commis sur un mineur dont elles ont eu connaissance. La non-dénonciation de ces faits constitue un délit ».

Ce protocole reprécise la loi et donne la procédure de déclaration.

Lien vers le PDF